Les jambes d'un cycliste après seize jours de course


Le Polonais Pawel Poljanski a fait le buzz en publiant une photo montrant l'état de ses cuisses et de ses mollets mardi à l’issue de la 16e étape du Tour de France.


«Après 16 étapes, je pense que mes jambes ont l'air un peu fatiguées». Pawel Poljanski, de la formation Bora-Hansgrohe, n'est pas le plus connu des coureurs de la Grande Boucle mais il manie à merveille l'euphémisme. Car l'image accompagnant ce commentaire est saisissante. Au-delà du bronzage, la maigreur et les veines apparentes peuvent choquer, note «Ouest France». Classé 75e à 1h55 de Chris Froome, le Polonais n’en a pas terminé avec l’effort avec l’enchaînement des difficultés qui s’annoncent lors des deux étapes des Alpes à venir.

Cette image en rappelle une autre. En 2014, un autre Polonais, Bartosz Huzarski avait fait polémique en publiant lui aussi un cliché de ses jambes après une étape du Tour de France. Le gonflement de ses veines avait amené nombre d'internautes à accuser le sportif de dopage.