Le monde marin décimé il y a 2 millions d'années


La mâchoire du requin géant Carcharocles megalodon. 
(Photo: AFP)


Des chercheurs zurichois et berlinois ont mis en lumière une extinction de masse d'animaux marins il y a plus de deux millions d'années. Lors de cet événement, qui était passé inaperçu jusqu'ici, un tiers des baleines, requins, oiseaux de mer et tortues marines ont disparu.

Les mammifères marins ont été particulièrement touchés, perdant 55% de leur diversité, a indiqué l'Université de Zurich (UZH) dans un communiqué. Pour les tortues, la perte d'espèces existantes a été de 43%, les oiseaux de 35% et les requins de 9%, selon ces travaux publiés dans la revue «Nature Ecology & Evolution».

Avec des confrères du Musée d'histoire naturelle de Berlin, l'équipe de Catalina Pimiento, de l'UZH, a examiné des fossiles datant du pliocène (5,3 à 2,6 millions d'années avant J.-C.) et du pléistocène (2,6 millions d'années à 9700 ans avant J.-C.). Ils ont constaté qu'un tiers environ de la mégafaune marine a disparu il y a trois à deux millions d'années.

Par la suite, de nombreuses nouvelles espèces sont apparues, comme l'ours polaire, les oiseaux marins du genre océanite ou encore les manchots Megadyptes. La diversité antérieure n'a toutefois jamais été retrouvée.

Parmi les causes possibles, les scientifiques évoquent de fortes fluctuations du niveau des mers ayant réduit notablement les biotopes côtiers, les plus productifs. Les animaux à sang chaud avec de forts besoins énergétiques ont été les plus touchés.

Ce fut par exemple le cas de diverses espèces de lamantins et de baleines à fanons, ainsi que du requin géant Carcharocles megalodon.

ATS