"Tant que tu vivras, cherche à t'instruire: ne présume pas que la vieillesse apporte avec elle la raison" Solon

Comment se transmet la méningite


Vaccination contre la méningite
AFP


La méningite est une inflammation des méninges, les membranes enveloppant le système nerveux central. Elle peut être causée par un virus, on parle alors de méningite virale. Ou par une bactérie, on parle ainsi de méningite bactérienne. La méningite bactérienne est la plus grave. Elle peut en effet évoluer rapidement et mener à la mort.

Mais comment la méningite se transmet-elle?

Les méningocoques, la bactérie en question, sont des germes très fragiles qui ne survivent pas dans l'environnement mais se transmettent par la salive. Plus généralement, elles se transmettent "par contact étroit (moins d'un mètre), direct et prolongé (plus d'une heure), avec les sécrétions naso-pharyngées".

"Un contact étroit et prolongé (baiser, éternuement et toux rapprochée), ou la promiscuité avec une personne infectée (vie en dortoir, mise en commun des couverts ou des verres) favorise la propagation de la maladie", explique l'OMS.

Cette bactérie peut être présente dans le pharynx. 10 à 20% des gens en seraient porteurs, selon l'OMS. Sans que l'on sache pourquoi, les défenses immunitaires peuvent être submergées, en particulier en hiver, et laisser ainsi l'infection se propager dans la circulation sanguine puis dans le cerveau.

Raideur de la nuque, forte fièvre, maux de tête violents, parfois convulsions et vomissements sont autant de symptômes de la méningite. Dans cette situation, il ne faut surtout pas hésiter à les considérer comme une urgence médicale. Un traitement antibiotique est alors administré le plus rapidement possible.

Philippe Egger