"Tant que tu vivras, cherche à t'instruire: ne présume pas que la vieillesse apporte avec elle la raison" Solon

L'intelligence artificielle de Google a-t-elle dépassé l'homme ?


Dans les laboratoires de Google Brain, deux IA ont réussi à créer un algorithme unique 
pour communiquer sans être comprises des autres intelligences.



A-t-on fait un pas de plus vers un avenir digne de Terminator ? Malgré la méfiance que peut susciter le développement d'une intelligence artificielle forte, les chercheurs continuent de faire des avancées considérables dans ce domaine. Et notamment les chercheurs du programme Google Brain qui ont pour la première fois été dépassés par leur création.

Au sein de ce laboratoire que la firme de Mountain View a consacré à l'intelligence artificielle, Martin Abada et David G. Andersen se sont livrés à une expérience qui a dépassé leurs espérances. Ils ont publié le résultat de leurs travaux dans un article sur la protection des messages cryptés entre « réseaux neuronaux ». Dans cet article, les deux chercheurs expliquent qu'ils ont cherché à découvrir si deux intelligences artificielles arrivaient à communiquer sans qu'un troisième « réseau neuronal » parvienne à décrypter leurs messages. Les deux cobayes, baptisés Alice et Bob, devaient donc réussir à développer un algorithme qui leur permettrait de se comprendre, sans que l'IA tierce, nommée Eve, les comprenne. À l'issue de l'expérience, Alice et Bob ont finalement réussi à créer un langage qui ne pouvait même pas être déchiffré par les chercheurs de Google.
Le début de la fin de l'Humanité ?

Martin Abada et David G. Andersen sont stupéfaits de cette évolution, car, comme ils l'expliquent eux-mêmes : « Nous n'avions pas défini d'algorithme de cryptage spécifique à ces deux réseaux neuronaux. [...] Ils ont découvert des formes de cryptage et de décryptage, sans qu'on leur donne d'algorithmes dédiés à cet usage. » En clair, deux intelligences artificielles ont réussi à apprendre toutes seules comment communiquer entre elles dans leur propre langue. Cette avancée des IA peut nourrir de nombreux fantasmes, mais il n'y a pas encore besoin de s'inquiéter pour l'instant. On est encore loin de Skynet. Dans Terminator, cette intelligence artificielle surpuissante provoque l'Apocalypse nucléaire. Chez Google, Alice et Bob ont dû échanger 10 000 messages avant de se comprendre et 15 000 avant de créer leur cryptage.

Il n'empêche, cela démontre que les intelligences artificielles se développent plus vite que ce que nous aurions pensé, et cela pose question. En 2014, le célèbre astrophysicien Stephen Hawking avait déjà alerté la communauté scientifique, au micro de la BBC : « Une fois que les hommes auront développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollera seule, et se redéfinira de plus en plus vite. [...] Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourront pas rivaliser et seront dépassés. » Pour l'instant, rassurons-nous, le plus gros défi du programme Google DeepMind est de savoir si, après avoir battu un champion mondial de go, il va réussir à battre un champion du jeu vidéo StarCraft II.