La Terre a une nouvelle mini-lune


La Lune n’est apparemment pas la seule compagne cosmique de la Terre. Un astéroïde, récemment découvert et désigné 2016 CF3, est en orbite autour du soleil de telle sorte qu’il ne s’éloigne jamais trop loin de la Terre, ce qui en fait un “quasi-satellite" de notre planète.

Selon Paul Chodas, directeur du Centre de la NASA pour les études des objets proches de la Terre (Center for Near-Earth Object Studies) au Jet Propulsion Laboratory à Pasadena, en Californie :

Un autre astéroïde, 2003 yn107, a suivi un modèle orbital similaire pendant un certain temps, il y a plus de 10 ans, mais il a depuis quitté notre voisinage.

Ce nouvel astéroïde est beaucoup plus “fixé”sur nous. Nos calculs indiquent que 2.016 CF3 est un quasi-satellite stable de la Terre depuis près d’un siècle, et il continuera à suivre ce modèle en tant que compagnon de la Terre pendant les siècles à venir.

Donc, 2016 CF3 est le meilleur exemple d’un quasi-satellite de la Terre jamais trouvé jusqu’à maintenant.

L’astéroïde a été découvert le 27 avril par des scientifiques utilisant le télescope Pan-STARRS 1 à Hawaii. La  taille exacte de 2016 CF3 est inconnue, mais les chercheurs pensent qu’il fait entre 40 à 100 mètres de large.

Alors que la roche de l’espace tourne autour du soleil, elle orbite également la Terre, passant devant la planète la moitié du temps et trainant derrière l’autre moitié. L’orbite de 2016 CF3 est légèrement inclinée par rapport à celle de la Terre, de sorte que l’astéroïde effectue de petits mouvements de montée et de descente dans le plan orbital de notre planète.

La trajectoire de 2016 CF3 tend à vriller et à dériver au fil du temps, mais l’attraction gravitationnelle de la Terre maintient l’astéroïde : il se rapproche à 14,5 millions de kilomètres de notre planète et il ne s’en éloigne pas à plus de 38,6 millions de km, selon la NASA.

Selon Chodas :

En effet, ce petit astéroïde est pris dans une petite danse avec la Terre.

Cette danse n’a rien de dangereux : 2016 CF3 ne représente aucune menace pour la planète selon les responsables de la NASA.