Red Bull donne des ailes... ou rend aveugle




Léna Lupari, une jeune Irlandaise, consomme en moyenne 28 canettes (25 cl la canette) de Red Bull, soit 7 litres de boisson… par jour. Soit l'équivalent de 150 morceaux de sucre chaque jour. C'est le très populaire Daily Mail qui a suivi la triste histoire de la jeune femme. « J'avais l'habitude de boire 28 canettes de Red Bull par jour et je ne prenais qu'un repas le soir, généralement de type fast-food, à emporter, ou un paquet de pâtes », a confié l'habitante de Newtownabbey, en Irlande du Nord, au quotidien britannique.

Au fil des années, à raison de 3 000 calories par jour, Léna Lupari ne cesse de prendre du poids et finit par devenir obèse. Et son état ne cesse de s'aggraver : « Pendant près de cinq ans, j'ai souffert de migraines et de maux de tête, mais je les ai juste ignorés en prenant des antidouleurs. Puis je ne pouvais plus lever ma tête du lit, j'ai perdu la vue et j'ai fini à l'hôpital pendant six jours. » Mais quelle est la raison de cette cécité soudaine ? La présence de taurine dans le Red Bull, ou bien la caféine, réputée pour augmenter la pression sanguine ?

L'excès de sucre conduit à la cécité

Pas du tout : c'est en fait la quantité de sucre excessive ingérée par la jeune fille qui est à l'origine de sa cécité. La prise de poids rapide ainsi que l'hygiène de vie de la jeune Irlandaise, tout sauf irréprochable, ont engendré une hypertension intracrânienne. Les principales victimes en sont justement les femmes trentenaires en surpoids. Pire : 10 % des cas d'hypertension intracrânienne engendrent la perte de la vue. En effet, en cas de surpoids, le liquide céphalorachidien, qui draine le cerveau, est mal évacué. Par conséquent, la pression augmente dans le crâne. À long terme, les veines de la rétine sont comprimées, un œdème survient sur la papille, entraînant un risque d'atrophie optique. C'est malheureusement ce qui est arrivé à Léna Lupari. Depuis son hospitalisation le 18 juin 2015, la jeune femme a arrêté toute consommation de Red Bull et devra perdre au moins 45 kilos pour ne pas voir les symptômes s'aggraver.

JEAN DELTERME