Un selfie choc pour prévenir du danger des cabines UV fait le tour du web




De la beauté, au drame. Tawny Willoughby est une jeune Américaine de 27 ans, mariée et mère de deux enfants. Infirmière dans un établissement situé dans l'Alabama, aux Etats-Unis, elle s'est fait diagnostiquer un cancer de la peau pour la première fois alors qu'elle n'avait que 21 ans. Une maladie contre laquelle elle se bat avec force depuis maintenant tout ce temps.

Ce cancer, Tawny Willoughby sait parfaitement comment il lui est tombé dessus: les bains à UV et les trop longues expositions au soleil. "Depuis le lycée, je me couchais dans une cabine d'auto-bronzage au moins 4 à 5 fois par semaine car mon teint s'éclaircissait assez rapidement", a-t-elle témoigné sur Facebook. Mais plus que des mots, c'est l'image qui est frappante.

Un selfie choc

Pour donner une illustration au calvaire qu'elle vit, la jeune mère de famille a posté un selfie d'elle, le visage totalement défiguré. Un cliché choc, surtout mis en opposition avec celui qu'elle arbore quand sa maladie l'épargne.

"Si qui que ce soit a besoin d'un peu de motivation pour ne pas s'allonger dans des cabines à UV ou sous le soleil, voilà!" écrit l'Américaine sur sa page Facebook. "Voici à quoi le traitement d'un cancer de la peau peut ressembler. Porter de la crème solaire ou faite du Spray tan", conseille-t-elle également.

"Ne laissez pas le bronzage vous empêcher de voir vos enfants grandir. C'est ma plus grande peur maintenant que j'ai deux petits enfants."