Les vertus de la consanguinité




La consanguinité, généralement considérée comme dangereuse, a contribué à la survie des gorilles des montagnes d’Afrique centrale en danger d’extinction. C’est le constat d’une étude de scientifiques britanniques publiée dans la revue américaine «Science». Le principal objectif de leur recherche était d’évaluer l’impact génétique à long terme d’un déclin d’une population animale, expliquent les auteurs. Les résultats du séquençage du génome de plusieurs individus suggèrent que la consanguinité a permis d’effacer des variations génétiques délétères chez ces gorilles. Cela a augmenté les chances de survie du groupe. Le nombre des gorilles des montagnes vivant aux confins du Rwanda, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo était tombé à 253 en 1981 à cause de la chasse et de la destruction de leur habitat. Depuis, il a augmenté pour atteindre 480 individus grâce aux efforts de préservation et à l’action de différentes organisations privées de protection de la nature.

ATS