Une heure de sommeil supplémentaire doperait la sexualité féminine


Que ce soit sur le court ou le long terme, dormir beaucoup renforce les désirs sexuels


Les femmes qui dorment une heure de plus par nuit ont plus souvent envie d'avoir des rapports sexuels, qu'elles aient ou non un partenaire, révèle une étude médicale américaine.

L'affirmation "je viens de passer une nuit blanche" ne serait pas forcément une bonne nouvelle, en tout cas pour la vie sexuelle des femmes. Le nombre d'heures de sommeil jouerait un rôle dans l'épanouissement sexuel féminin, selon une étude de chercheurs américains publiée dans le Journal of Sexual Medicine.

Les chances qu'une femme couche avec son partenaire augmentent de 14% si elle a dormi une heure de plus la nuit précédente, affirme l'étude. Les femmes interrogées, célibataires ou en couple, déclaraient également un désir sexuel plus important après une nuit plus longue.

Ces résultats se confirment également sur le long terme, puisque les femmes rapportant en moyenne des nuits plus longues sont plus actives sexuellement.

La sexualité féminine, sur la touche des études sur le sommeil

L'étude a été réalisée auprès de 171 étudiantes dans une université américaine, qui ont rempli des sondages en ligne pendant deux semaines. Les résultats prennent en compte les différences émotionnelles et le cycle menstruel des femmes.

"Ces résultats confirment donc l'importance du sommeil, même chez les femmes ayant une bonne santé physique et mentale", insiste le docteur David Kalmbach, auteur de cette étude interrogé par WebMD.

"Depuis les années 1960, la recherche sur le sommeil et la sexualité des hommes, notamment sur les érections matinales, a été prolifique", alors que la recherche sur la sexualité et le sommeil des femmes a été plus limitée, expliquent les chercheurs dans l'introduction de leur étude.