"Tant que tu vivras, cherche à t'instruire: ne présume pas que la vieillesse apporte avec elle la raison" Solon

Les adolescents ne lâchent plus leur téléphone la nuit


Les adolescents passent de plus en plus de temps le soir devant les écrans de smartphone et de tablette (photo d'illustration). - © Alain Jocard - AFP 



Une étude menée par le Réseau Morphée, spécialisé dans les troubles du sommeil, montre que les adolescents sont de plus en plus nombreux à utiliser leur smartphone après s'être couché, voire même en pleine nuit.

Les textos et les statuts Facebook écrits à la lueur de l'écran du téléphone portable en pleine nuit deviennent une pratique de plus en plus courante chez les adolescents. Une étude publiée lundi par le Réseau Morphée, spécialisé dans les troubles du sommeil, montre que les collégiens ont quasiment totalement délaissé l'écran de la télévision après le dîner pour celui du téléphone portable.

Or, l'impact sur le sommeil de ce nouveau comportement est considérable: "La luminosité de l'écran des smartphones a un effet important sur la rétine en mimant la lumière du jour. Cela donne l'impression à notre horloge interne que la nuit n'a pas encore commencé, et de fait, l'endormissement est retardé", explique le Dr Sylvie Royant-Parola, présidente du Réseau Morphée.

Réveil en pleine nuit pour "textoter"

Ainsi, 15% des jeunes confessent envoyer des SMS en pleine nuit, et 11% admettent se connecter aux réseaux sociaux. Plus stupéfiant encore: 10% indiquent programmer un réveil en cours de nuit pour s'adonner à quelques activités connectées, et vérifier les dernières "actualités" de leurs amis.

Résultat: pour 58% des adolescents interrogés(*), le lever est très difficile le matin, les jours de cours, et 23% sont somnolents et reconnaissent s'endormir en classe. "Nos jeunes n'ont pas conscience que pour bien dormir, il faut s'isoler, se mettre en position 'off', afin de se protéger des sollicitations et des stimulations de la vie diurne", poursuit le Dr Royant-Parola. 

Le Réseau Morphée prévoit de lancer une campagne de sensibilisation dès le mois prochain, dédiée spécifiquement au sommeil des jeunes. Il recommande aux parents de discuter avec leurs adolescents de leur pratique actuelle du téléphone portable après le dîner. Surprises garanties.